Cette année, Underworld célèbre son 25e anniversaire et, pour l’occasion, un musée Pop-Up a été créé pour vous faire revivre cette époque.

Un musée Pop-Up pour les 25 ans d’Underworld. Un évènement pour les amateurs de
skateboard ainsi que de musique punk et hip-hop.

Depuis 25 ans, Alex Bastide l’ancien propriétaire du magasin Underworld a conservé des
posters, vêtements, skateboards et de nombreux artefacts reliés à la scène du skate et de la
musique montréalaise, canadienne et américaine.

Le musée saura plaire aux plus nostalgiques tout comme à ceux et celles qui s’intéressent
depuis peu à aux sous-cultures du skateboard et de la musique underground.
Sur place, vous pourrez aussi vous procurer le nouveau livre Sortir du cadre, paru aux
Éditions Cardinal, et des produits exclusifs du 25e anniversaire d’Underworld (t-shirt,
skateboard, poster etc.).


Des performances musicales qui se dérouleront au musée Underworld seront bientôt
annoncées sur nos réseaux sociaux d’ici peu.

Qui est Underworld ?
La boutique Underworld a vu le jour le 27 octobre 1995 dans un petit local situé à
l’intersection des rues Millen et Henri-Bourassa dans le quartier Ahuntsic en tant que
magasin de musique et de skateboard. La boutique s’imposa rapidement comme la
référence en matière de musique underground. Avec une salle de spectacles située
dans son arrière-boutique, elle a accueilli des groupes tels que Strung Out, blink 182,
Anti-Flag, MxPx, etc. Au printemps de l’an 2000, Underworld ouvra une seconde
boutique située sur la rue Ste-Catherine. Quelques années plus tard, une tournée de
skate pancanadienne intitulée Under Attack a été créée. Cette tournée est ensuite
devenue une des premières émissions de télé-réalité avec 40 épisodes diffusés sur les
ondes de Musique Plus. En 2004, Underworld a réouvert une salle de spectacle dans
son nouveau local du centre-ville. C’est alors qu’est né le Cabaret Underworld où plus
de 3000 spectacles de tout genre ont eu lieu jusqu’en janvier 2016.

« J’ai créé Underworld parce que je suis un passionné du skateboard et de la musique underground. À Montréal, dans le milieu des années 90, il avait un gros manque à combler. C’est un immense honneur de pouvoir partager mon aventure et d’exposer ma collection liée au merveilleux monde du skate, de la musique punk et hip-hop ainsi que de la restauration.

Le musée Pop-Up d’Underworld est une chance unique de revivre des moments marquants et de nous retrouver pour discuter d’une époque mémorable.
Attendez-vous à beaucoup de surprises, dont des performances de la scène punk de Montréal», mentionne  Alex Bastide .

AlexBastide_Punk_Poster_MUSEE-6novembre-04.jpg